La reconstruction du lycée Marcel Cachin à St-Ouen accélérée par la dynamique des JO 2024

novembre 15, 2018

Compte tenu des contraintes de délais liées au vaste projet de futur quartier Olympique, situé à proximité du lycée, a été retenu le choix innovant de réaliser les travaux en marché public global de performance dans le cadre d’une procédure de dialogue compétitif.

 

Un projet accéléré par la dynamique des JO 2024

Construit en 1965, le lycée Marcel Cachin est un lycée polyvalent implanté en limite nord est de la Ville de Saint-Ouen sur un site de 2 hectares qui jouxte le futur site qui accueillera le Campus de l’économie du sport et des JO 2024.

Ce projet de reconstruction voit son calendrier s’accélérer, avec un objectif de livraison du futur lycée en septembre 2023, pour s’inscrire dans ce vaste projet de futur quartier Olympique. Lors de la période des Jeux, plusieurs scénarii de reconfiguration du lycée Marcel Cachin sont à l’étude pour accueillir une partie des installations logistiques du Campus. 

Par ailleurs, les Jeux de 2024 sont considérés comme un levier de la transition écologique des territoires pour laisser un héritage ambitieux. A l’instar des autres opérations sur le site, le projet de reconstruction du lycée Marcel Cachin adoptera une démarche de chantier exemplaire (charte « chantier à faibles nuisances et à faible impact environnemental », valorisation des déchets de chantier…).

 

Un dialogue compétitif au service de l’innovation

Dans le cadre d’une procédure de dialogue compétitif, les candidats devront répondre en proposant des solutions techniques appropriées au cadre de travaux imposé, permettant d’atteindre les objectifs énergétiques imposés par la Région, dans une enveloppe financière déterminée et un délai contraint, sans interruption des activités du lycée sur site.

L’association de la maîtrise d’œuvre et des entreprises de construction et de maintenance ouvre la possibilité de travailler sur un projet qui permettra de confronter les propositions de conception avec la réalité des interventions tant en terme d’innovations techniques qu’en planification et organisation de travaux limités dans le temps.

Outre une aide à la définition des besoins, le dialogue compétitif présente, par rapport à l’appel d’offres, l’avantage de conférer une vision plus complète et comparative des solutions techniques, financières ou juridiques que le marché peut offrir, puisque les offres ne seront pas, dès le début, enfermées dans des spécifications techniques trop précises.

Toutes les actualités